2022 — Nicole-Claude Mathieu : A anatomia politica

Université fédérale de Bahía, Brésil, avec le concours du GIS Genre

Organisation et révision de la traduction de Nicole-Claude Mathieu,

A anatomia politica vers le portugais, Préface avec Maíra Kubik Mano

>> Maís informações

2020 — Préface de Silvia Federici : Par-delà les frontières de la peau. Repenser, refaire et revendiquer le corps dans le capitalisme tardif

Préface à la traduction française de l’ouvrage de Silvia Federici : Beyond the periphery of the skin, Par-delà les frontières de la peau. Repenser, refaire et revendiquer le corps dans le capitalisme tardif, 2020, Paris : Divergences, pp 7-20.

Lire le texte

2019- “Le quadruple continuum des violences. Apports féministes matérialistes et décoloniaux à l’analyse de la violence, à partir des féminicides en Abya Yala”

in : Bodiou Lydie, Chauvaud Frédéric, Gaussot Ludovic, Grihom Marie-José, Laufer Laurie, Santos Beatriz (Dirs.), On tue une femme. Histoire et actualités du féminicide, Hermann, pp 129-148.

>> Lire le texte

2019 — A combinatória straight. Raça, classe, sexo e economia política: análises materialistas e decoloniais

em : Crítica Marxista, n°48

>>  Ler o artigo

2019 – « La participation des femmes dans les luttes armées : une grille d’analyse féministe transversale »

in : Caroline Guibet Lafaye et Alexandra Frénod (eds.), S’émanciper par les armes. La violence illégale des femmes, Paris : Presses de l’Inalco, pp 37-53.

Lire le texte 

2017 — Entrée “Andrée Michel”

(pp 988-991), in Christine Bard &Sylvie Chaperon, Dictionnaire des féministes en France (de la Révolution à nos jours), Paris, Presses universitaires de France.

2017- Racisme et sexisme. Femmage à Véronique De Rudder, Nicole-Claude Mathieu et Colette Guillaumin

Coordonné par Catherine Quiminal, Annie Benveniste et Jules Falquet

Journal des Anthropologues, n°150-151

Critique du naturalisme, travail sur les catégories de racisation, analyse des processus de minorisation, construction des rapports sociaux de sexe et de race, critique épistémologique de l’androcentrisme sont autant de questions traitées ici. Le n° souligne l’importance et l’actualité de l’œuvre de ces trois théoriciennes qui ont opéré une véritable rupture dans les recherches sur le racisme et le sexisme tant en sociologie qu’en anthropologie .

>> En savoir plus