Travaux

2012 — Habilitation à diriger des recherches

Les mouvements sociaux dans la mondialisation néolibérale : imbrication des rapports sociaux et classe des femmes
(Amérique latine-Caraïbes-France),
Anne-Marie Devreux (garante).

Pour obtenir le texte complet, merci de me contacter.

1997 — Thèse

Femmes, projets révolutionnaires, guerre et démocratisation : l’apparition du mouvement des femmes et du féminisme au Salvador (1970-1994)
sous la direction de Christian Gros.

Pour obtenir le texte complet, merci de me contacter.

1991 — DEA

La scolarisation des populations indiennes au Chiapas, Mexique : dynamiques d’acculturation et rapports sociaux de sexes
sous la direction de Jacques Chonchol.

Ouvrages propres

2016 — Pax Neoliberalia. Perspectives féministes sur (la réorganisation de) la violence

Paris : Editions iXe. 192 p.

Ancré dans les recherches féministes sur la mondialisation et sur la dynamique des rapports sociaux de sexe, de race et de classe, ce livre est un essai sur l’emploi méthodique de la coercition au service de la mondialisation néolibérale.

>> Lire l’introduction

>> Compte-rendu SW AM

En espagnol (2017) : Pax Neoliberalia. Perspectivas feministas sobre
(la reorganización de) la violencia.

Buenos Aires : Madreselva.

>> Resena RAA

>> Leer en español en la página de la editorial

2017 — Pax Neoliberalia. Perspectivas feministas sobre la (reorganización de la) violencia

Jules Falquet, 160 p.

Este libro analiza las relaciones entre el continuo de las violencias contra las mujeres y las lógicas de gobernancia neoliberales. Reune cuatro ensayos : sobre las semejanzas entre la tortura política y la violencia doméstica (El Salvador);  la construcción de la clase de los varones por la institución del servicio militar (Turquía); los lazos entre las técnicas de “guerra de baja intensidad” y la violencia feminicida (México); y las renovadas dinámicas de la violencia colonial contra las mujeres, indígenas en especial, y las resistencias feministas (Guatemala).

Así, la violencia no es un impulso de “los más fuertes contra las más débiles”, sino que es un conjunto de técnicas fríamente aplicadas para obtener diversos resultados, desde la obediencia individual y colectiva hasta los beneficios económicos, pasando por la legitimación del orden social dominante.

>> Leer el libro on line

2011 — Por las buenas o por la malas. Las mujeres en la globalización

(2011) : Por las buenas o por las malas. Las mujeres en la globalización. Bogotá : Universidad Nacional de Colombia (Colección general Biblioteca abierta, Estudios de Género), Pontífica Universidad Javeriana, Instituto Pensar. 205 p.

Este libro, inicialmente publicado en francés en 2008, propone un analisis de la globalización neoliberal, poniendo en el centro a las mujeres como fuerza de trabajo determinante para la acumulacion del capital, y al movimiento feminista como fuente sumamente importante, ya de legitimacion o de critica radical a este modelo, y por tanto objeto de fuertes intentos de instrumentalizacion (ONGizacion, institucionalización) por parte de las instituciones internacionales, intentos muy aparentes a partir de la Conferencia de Beijin.

>> Bajar el PDF integral

>> Comprar el libro en papel en un paso

2006 — De la cama a la calle : perspectivas teóricas lésbico-feministas.

Bogotá : Brecha Lésbica. 83 p.

Este libro de dos capítulos, presenta :

– un recapitulativo histórico de las diferentes teorías lésbico-feministas

– y un ensayo crítico sobre la pareja, est « doloroso problema »

>> Bajar el PDF

2008 — De gré ou de force. les femmes dans la mondialisation.

Paris : La Dispute. 214 p.

>>  En savoir plus

En espagnol (2011) : Por las buenas o por las malas. Las mujeres en la globalización. Bogotá : Universidad Nacional de Colombia (Colección general Biblioteca abierta, Estudios de Género), Pontífica Universidad Javeriana, Instituto Pensar. 205 p.

>>  En savoir plus sur la version espagnole

Numéros de revues co-dirigés

2017- Racisme et sexisme. Femmage à Véronique De Rudder, Nicole-Claude Mathieu et Colette Guillaumin

Coordonné par Catherine Quiminal, Annie Benveniste et Jules Falquet

Journal des Anthropologues, n°150-151

Critique du naturalisme, travail sur les catégories de racisation, analyse des processus de minorisation, construction des rapports sociaux de sexe et de race, critique épistémologique de l’androcentrisme sont autant de questions traitées ici. Le n° souligne l’importance et l’actualité de l’œuvre de ces trois théoriciennes qui ont opéré une véritable rupture dans les recherches sur le racisme et le sexisme tant en sociologie qu’en anthropologie .

>> En savoir plus

2015. Intersectionnalité et colonialité : Débats contemporains

Cahiers du CEDREF. Coordonné par Azadeh Kian et Jules Falquet

>> En savoir plus

2015. Genre et environnement. Nouvelles menaces, nouvelles analyses au Nord et au Sud

Cahiers du Genre,
n° co-coordonné avec Pascale Molinier et Sandra Laugier

>> En savoir plus

2011 — Théories féministes et queers décoloniales : interventions Chicanas et Latinas états-uniennes.

Cahiers du CEDREF.
Coordonné par Paola Bacchetta et Jules Falquet Avec Norma Alarcón.

Traductions de l’anglais de textes centraux de la théorie Chicanas et US-Latina

>> En savoir plus

2008 — “Femmes, genre, migrations et mondialisation : un état des problématiques”

Cahiers du CEDREF.

Coordination avec Aude Rabaud, Jane Freedman et Francesca Scrinzi.
Paris : Université Denis Diderot. 295 p.

Pensé comme un manuel pour faire le point sur les grands thèmes d’actualité en genre et migration.

>> En savoir plus

2006 — “Sexisme et racisme (1) : le cas français”

Coordination avec Natalie Benelli, Christine Delphy, Christelle Hamel, Ellen Hertz et Patricia Roux, Nouvelles Questions Féministes, Vol. 25, n°1.

Avec des contributions de Laura Nader, Julia Clancy-Smith, Christelle Hamel, Christine Delphy, Patricia Roux, Lavinia Gianettoni et Céline Perrin.

>> En savoir plus

2006 — “Travail et mondialisation : confrontations Nord-Sud”

Coordination avec Helena Hirata et Bruno Lautier. Cahiers du Genre, n°40.

Il s’agit du deuxième numéro consacré à la mondialisation par les Cahiers du Genre, incluant notamment une traduction de Saskia Sassen « Vers une analyse alternative de la mondialisation : les circuits de survie et leurs acteurs ».

>> En savoir plus

2006 — “(Ré)articulation des rapports sociaux de sexe, classe et “race”. Repères historiques et contemporains”

Cahiers du CEDREF. (Coordination avec Emmanuelle Lada et Aude Rabaud). Paris : Université Paris-Diderot. 218 p.

Avec la traduction de la Déclaration Féministe Noire du Combahee River Collective (1979), et autre textes.

>> En savoir plus

2006 — “Sexisme, racisme et post-colonialisme”

Coordination avec Natalie Benelli, Christine Delphy, Christelle Hamel, Ellen Hertz et Patricia Roux, Nouvelles Questions Féministes, Vol. 25, n°3.

Il s’agit du deuxième numéro consacré à cette question par la revue Nouvelles Questions Féministes, avec des contributions de Leti Volpp, Danielle Haase-Dubosc et Maneesha Lal, Sabine Masson, Ghaïss Jasser et autres.

>> En savoir plus

2005 — “Transmission : pratiques pédagogiques et savoirs féministes”

Actes des Journées du 27 et 28 mai 2005.
Coordination avec Soline Blanchard, Saloua Chaker, Aurélie Dammame, Dominique Fougeyrollas, Christelle Hamel, Emmanuelle Latour, Hélène Rouch, Séverine Sofio, Cahiers du CEDREF.

Les « ficelles » du métier.

>> En savoir plus

2005 — “Féminismes dissidents en Amérique latine et aux Caraïbes”

Coordination du numéro avec Ochy Curiel et Sabine Masson.
Nouvelles Questions Féministes, Vol. 24, n°2.

>> Lire la revue

Egalement paru en espagnol (été 2005) : Feminismos disidentes en América latina y el Caribe. México : Fem-e Libros ediciones.

>> Leer la revista 

 

2005 — Feminismos disidentes en América Latina y el Caribe

Coordinación : Ochy Curiel, Jules Falquet y Sabine Masson

Fem-e-Libros ediciones, México.

>> Bajar el PDF

2000 — Femmes en migrations. Aperçus de recherche

Responsable de publication avec Anette Goldberg-Salinas et Claude Zaidman. Cahiers du CEDREF, n°8-9. 385 pp.

Le premier numéro à propos d’un domaine émergent : les femmes en migration

>> Lire la revue

Ouvrages co-dirigés

Traduction, à venir — Nicole-Claude Mathieu : A anatomia politica

A venir : Université fédérale de Bahía, Brésil, avec le concours du GIS Genre

Organisation et révision de la traduction de Nicole-Claude Mathieu, A anatomia politica vers le portugais, Préface avec Maíra Kubik Mano

2005 — El patriarcado al desnudo. Tres feministas materialistas.

Avec Ochy Curiel (coords.),
Brecha Lésbica, Bogotá, 2005. 175 p.

Este libro propone por primera vez la traducción al español de tres autors y textos  claves :
– Paola Tabet, « Las manos, las herramientas, las armas »,
– Nicole-Claude Mathieu, « Identidad sexual/sexuada/de sexo? … »
– Colette Guillaumin « Práctica del poder e idea de Naturaleza »

>> Leer la introducción

>> Bajar el PDF

2010 — Le sexe de la mondialisation. Genre, classe, race et nouvelle division du travail.

(Coordination avec Helena Hirata, Danièle Kergoat, Brahim Labari, Nicky Lefeuvre et Fatou Sow). Paris : Les Presses de Sciences Po. 278 p.

Le genre est un organisateur central de la mondialisation néolibérale actuelle. Cet ouvrage réunit les contributions de nombreuses spécialistes, suite au colloque international organisé en 2007.

>> En savoir plus

2002 — Ecologie : quand les femmes comptent

Paris : L’Harmattan, collection Femmes et changements. 214 p.

Sans le savoir-faire des femmes, l’écologie resterait à inventer.

Cet ouvrage est issu d’un rapport pour la conférence de Johannesburg, coordonné et rédigé par Jules Falquet, avec la participation de Solange Goma, Céline Ostyn, Fatou Sow et Marie-Dominique de Suremain

Roman

Izta. la croisée des chemins

Récit. 2002, Paris : Editions gaies et lesbiennes. 175 p.
À Mexico, trois femmes se rencontrent. À travers elles, c’est le Mexique contemporain et ancien, celui des luttes politiques mais aussi des forces naturelles qui prend vie. (Récit)

En espagnol (2004) :  Izta, el cruce de los caminos.
México : Fem-e-libros ediciones. 144 p.

>> Bajar en español